Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Marketing web mobile 2.0 | April 27, 2017

Scroll to top

Top

5 Comments

Azetone lance la mise à jour et la personnalisation en temps réel des applications mobiles

Azetone lance la mise à jour et la personnalisation en temps réel des applications mobiles
Thierry Pires

Né du constat que les applications natives sont difficiles, longues et chères à mettre à jour, Azetone ouvre la voie en France de la mise à jour en temps réel sans la soumission auprès des stores d’applications, avec de surcroît la possibilité de personnaliser tant le contenu que le contenant pour chaque typologie d’utilisateur et de réaliser des A/B testing. Dans le cadre du lancement officiel de ce nouvel acteur, le 2 avril 2014, j’ai eu le plaisir d’interviewer Philippe Dumont, Co-fondateur et CEO. Voyons à quoi ressemble cette nouvelle ère dans la gestion des applications natives.

Philippe Dumont CEO AzetoneSelon Philippe Dumont, « nous vivons actuellement un paradoxe où le mobile (le smartphone en particulier) est le terminal le plus personnel qui soit, et en même temps, hormis les notifications rarement personnalisées (et trop souvent vécues comme des broadcast), les versions des applications que l’on télécharge sont les mêmes pour chacun des mobinautes, autrement dit une approche « one size fits all ». »

Pourquoi est-ce si contraignant de mettre à jour une application?

Pour faire face aux besoins des utilisateurs, optimiser l’expérience utilisateur, ou encore suivre certaines mises à jour ‘imposées’ par les stores d’applications (type nouvelle charte graphique flat design), il est nécessaire d’effectuer périodiquement des mises à jour.. Même pour des changements mineurs d’icônes, de textes ou de mise en page il faut faire intervenir des développeurs puis de refaire valider son application. Cette soumission s’impose de facto et il faut compter un délai de latence variable en fonction des OS avant la mise en production finale dans le terminal mobile de l’utilisateur. Au final, un vrai parcours du combattant, un mal pour un bien si l’on souhaite pérenniser la vie de son application et la relation avec ses utilisateurs.

« …Mais ça c’était avant » comme dirait la pub Krys avec l’une de ses nombreuses stars.

Comment s’affranchir des soumissions auprès des stores d’applications ?

Grâce à son SDK unique de quelques lignes de codes qu’il suffit d’intégrer à son application, Azetone permet aux équipes marketing de faire directement ces modifications sans redévelopper ni  resoumettre aux stores. Une fois ce code embarqué dans l’application, tout ce gère en temps réel depuis l’interface en ligne https://dashboard.azetone.com/.

Comment personnaliser son application pour les mobinautes ?

Dans le cadre de son lancement, Azetone propose une suite complète d’App Marketing permettant de répondre aux exigences des annonceurs. Selon Philippe Dumont « le ROI des apps mobiles est la préoccupation #1 des marketers, depuis l’acquisition jusqu’à la conversion en passant par la rétention. ». Pour adresser cette préoccupation, 3 modules permettront de réaliser de la personnalisation, de l’A/B Testing, aussi bien pour les Push notifications, les structures, que le contenu des pages d’applications mobiles.
Azetone Suite App Marketing

D’après Philippe Dumont, « cette suite s’appuie sur une plateforme qui analyse l’acquisition d’utilisateurs en temps réel, leurs données comportementales et les filtres CRM supplémentaires que l’on peut importer. L’ensemble de ces données permettent de définir un profil type d’utilisateur ou des segments d’utilisateurs ».

Dès lors, il est possible d’appliquer directement la version optimale de la structure de l’application, la version optimale du contenu et d’adresser les bons push personnalisés. Grâce à la technologie de test A / B intégrée, on peut tester toute variante avant de déployer à un profil ou un segment.

  • Voici le premier module disponible au lancement : AppManage

Il permet de contrôler en temps réel chaque composant de la structure de l’application (page d’accueil, barres de menus et onglets, la navigation, les options, les préférences, interstitiels …) selon des variantes de profil ou de segment, et d’effectuer des tests A/B pour déterminer les versions les plus pertinentes.
Azetone AppManage

  • AppPersonalize

Il permet de mettre à jour en temps réel le contenu de l’application (textes, mises en page, les polices, boutons, images …) sans écrire de code sans aucune republication auprès des stores d’applications, et d’effectuer des tests A/B pour déterminer le contenu adéquat en fonction des  profils.
Azetone AppPersonalize

  • AppNotify

Il s’agit de la plate-forme prête à l’emploi pour créer et distribuer les notifications Push standard et riches aux utilisateurs de l’application. Les Push peuvent être personnalisés sur la base de critères prédéfinis et des profils d’utilisateurs, tout en intégrant des tests A/B sur des échantillons avant l’envoi notifications sur le reste de la cible.
Azetone AppNotify

Pour en savoir plus sur Azetone, rendez-vous sur www.azetone.com

Snapfish France Country Manager.
15 d’expérience dans le marketing digital, chez Compaq et Hewlett Packard France.

Major de promotion 2012 du MBA spécialisé Marketing et Commerce sur Internet (à L’institut Léonard de Vinci – Paris) #MBAMCI.

Passionné de marketing mobile, je suis auteur d’une thèse professionnelle disponible gratuitement sur mon blog, co-auteur du livre Marketing mobile paru aux Editions ENI en septembre 2013 et co-auteur du livre M-commerce paru aux Editions Dunod en octobre 2016.

Je donne des conférences, dispense des cours en écoles de commerce et anime mon propre blog.

Thierry Pires – who has written posts on Marketing web mobile 2.0.


Commentaire(s)

  1. C’est un poisson d’Avril ?

    Cela fait environ 4 ans que nous produisons des centaines d’applications natives de cette façon 😉

    Événementiel oblige !

    • Bonjour Franck et merci pour votre commentaire!

      Non je ne pense pas qu’il s’agisse d’un poisson d’avril 🙂

      L’événementiel c’est une chose mais là il s’agit d’adresser directement les applications existantes(ou en-cours de dev) sur le marché français pour lesquelles il n’était pas prévu en amont « de bypasser » les stores d’applications, avec pour le même SDK la personnalisation et contextualisation de la structure et du contenu de tout type d’application (et le push comme précisé plus haut dans le billet).

      Cordialement
      Thierry

  2. Le gros problème c’est que c’est contraire aux CGV de tous les stores…

  3. Francois Pignon

    Excellente idée pour se faire bannir de tous les Store!
    Et ne dites pas que c’est légal, c’est tout simplement à l’encontre de toutes les conditions de l’App Store ou du Play Store.

    Bravo.

  4. Bonjour Julien, François,
    Merci pour vos commentaires !

    Il est en effet est interdit d’altérer un exécutable une fois signé ou d’injecter du code à la volée dans une application déployée.

    MAIS Azetone n’en fait rien et se contente de mettre à jour des éléments qui sont conçus à la base pour être pilotables par WebServices (dans le cas d’AppManage) ou de modifier des attributs de présentation sur des pages existantes (AppPersonalize).
    Tout cela reste entièrement dans les lignes édictées par Apple et Google, en phase donc avec les CGV. Ils ne sont pas les premiers à éditer des solutions de mise à jour en temps réel ou de personnalisation. Des éditeurs anglosaxons comme Artisan (www.useartisan.com) ou encore Swrve (www.swve.com) font déjà des choses similaires.
    A ce jour, Azetone a déjà des applications publiées avec ces technologies (par exemple Love2Recycle sur iOS et Android) qui ont bien entendu été validées sans aucun problème.

Soumettre un commentaire