Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Marketing web mobile 2.0 | December 9, 2016

Scroll to top

Top

No Comments

App Marketing : comment placer son application dans le top 10 de l’App Store d’Apple ?

App Marketing : comment placer son application dans le top 10 de l’App Store d’Apple ?
Thierry Pires

Trademob, leader européen de l’App Marketing publie pour la première fois un index des Coûts Par Installation (CPI), permettant de déterminer l’investissement nécessaire pour atteindre une position dans le Top 10 de l’App Store d’Apple. Découvrez en complément l’effet Boost sur l’achat des installations.

L’effet Boost sur l’achat des installations

Afin de se classer parmi le Top 10 de l’App Store d’Apple, une application doit réaliser un grand nombre de téléchargements dans un délai de 72 heures. Les campagnes de boost peuvent propulser une app dans le Top en générant (achetant) très rapidement un large volume de téléchargements. Les installations réalisées au cours des dernières 24 heures sont celles qui ont plus d’impact sur le positionnement.

L’effet boost démarre alors : l’application est beaucoup plus visible pour de nombreux utilisateurs et de ce fait, le nombre de téléchargements organiques, c’est à dire gratuits, augmente fortement.

L’analyse de Trademob révèle que les fournisseurs d’applications de jeux gagnent en moyenne un téléchargement organique pour chaque téléchargement acheté au cours des trois premiers jours d’une campagne de boost.

Les autres applications, c’est à dire hors-jeux, génèrent en moyenne 0,65 téléchargement organique par téléchargement acheté lors des trois premiers jours.

La rétention d’une application dans le top 10 de l’App Store dépend de critères tels que le genre, la qualité, la base d’utilisateurs actuelle et la popularité de celle-ci.

Force est de constater que plus l’application conserve une position haute dans le classement, plus elle va générer de téléchargements organiques, c’est à dire gratuits. Ces derniers peuvent d’ailleurs être dix fois plus élevés que les téléchargements achetés au cours d’une seule campagne.

Infographie CPI Trademob effet Boost

Le CPI des campagnes de boost dans l’App Store français

Quel que soit le pays, le CPI moyen d’une campagne de boost pour les applications de jeux est toujours inférieur à celui d’une application hors-jeux (voir la méthodologie ci-dessous). En France, les éditeurs d’applications de jeux doivent investir en moyenne 0,80 € par téléchargement ; alors qu’une installation payée pour une application hors-jeux coûte en moyenne 1,00 €.

Grace aux téléchargements organiques générés par l’effet boost, le CPI des applications de jeux peut alors être réduit de moitié. De ce fait, le coût effectif d’une installation d’App de jeux sur l’App Store français est de 0,40 € (soit 50% de 0,80€).

Pour les autres types d’applications, leur coût moyen par téléchargement est réduit de 40 %. Par conséquent, le CPI effectif d’une application hors-jeux en France est de 0,60 € (soit 40% de 1€).

Top 10 du classement : la concurrence dans les App Stores devient de plus en plus rude

L’analyse de Trademob démontre également que le CPI de l’App Store Américain est largement plus élevé par rapport aux autres pays.

Bien que le nombre de 80.000 téléchargements requis pour atteindre une position dans le top 10 n’ait pas augmenté de 2011 à 2012, les développeurs américains doivent investir beaucoup plus pour une campagne de boost que les européens. Néanmoins, la compétition pour obtenir les meilleures positions dans l’App Store européen devient de plus en plus ardue.

En effet et comparé à 2011, les annonceurs ont eu besoin de plus de téléchargements pour être présents dans le top 10 de 2012 et ce, partout en Europe.

En France, il compte en moyenne 13000 applications pour atteindre une position dans le top 10. C’est 30% de plus comparé à la période de référence entre 2011 et 2012.

« Une campagne de boost à succès repose toujours sur la bonne combinaison de différents formats publicitaires et des sources de trafic ; pouvant être une combinaison de publicité en Display, de mise en avant éditoriale (app de recommandation) ou même des formats offline tels que la publicité TV. Avec une répartition intelligente du budget sur les canaux appropriés et un bon timing, il est toujours possible de parvenir aux premiers rangs et ce, à des conditions favorables malgré une concurrence de plus en plus féroce », souligne Ravi Kamran, PDG de Trademob.

Infographie : Index international des coûts par installation d’application sur l’App Store d’Apple

Infographie CPI Trademob App Store Apple

A propos de l’analyse

Trademob a analysé les données de 72 campagnes internationales de boost sur une période de huit mois (d’août 2012 à mars 2013). L’infographie montre le CPI actuel dans les App Stores ainsi que le coût effectif par téléchargement qui comprend les téléchargements organiques acquis lors du boost.Les prix moyens peuvent différer selon le genre, la popularité, la base d’utilisateurs existants, la qualité et le jour de boost de l’application. En outre Trademob révèle combien d’installations sont nécessaires pour booster l’application d’un annonceur dans le top 10 du classement. Les CPI ne sont valables que pour les campagnes de boost et ne comprennent pas les campagnes Display à long terme.

* Source des données de 2011

Snapfish France Country Manager.
15 d’expérience dans le marketing digital, chez Compaq et Hewlett Packard France.

Major de promotion 2012 du MBA spécialisé Marketing et Commerce sur Internet (à L’institut Léonard de Vinci – Paris) #MBAMCI.

Passionné de marketing mobile, je suis auteur d’une thèse professionnelle disponible gratuitement sur mon blog et auteur du livre Marketing mobile paru aux Editions ENI en septembre 2013.

Je donne des conférences, dispense des cours en écoles de commerce et anime mon propre blog.

Thierry Pires – who has written posts on Marketing web mobile 2.0.


Soumettre un commentaire