Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Marketing web mobile 2.0 | December 9, 2016

Scroll to top

Top

No Comments

Livre Blanc : l’importance de la maintenance d’une application mobile selon Heliceum

Livre Blanc : l’importance de la maintenance d’une application mobile selon Heliceum
Thierry Pires

Heliceum, société spécialisée dans le développement d’applications mobiles sur smartphones et tablettes tactiles avec ses technologies propres, nous présente son livre blanc relatif à la maintenance d’une application mobile. Pourquoi se doter d’une application mobile ? Comment anticiper cette maintenance ? Comment optimiser et effectuer régulièrement les mises à jour ? Quels sont les clés de succès d’une application ?

Intro – Application mobile : un must have pour les marques

Le marché du mobile en France est en forte croissance avec déjà plus de 24 millions de mobinautes. 57% d’entre eux possèdent une application de marque.
livre blanc Heliceum marché français

Cette croissance exceptionnelle a poussé les marques à être présentes sur les terminaux mobiles mais ces dernières n’optimisent pas leur présence digitale et la qualité de leurs applications. Ainsi, selon le témoignage de Pocket Production publié dans le Journal du Net, 75% des applications de marques sont mal notées ou ignorées.

Beaucoup de marques ont en effet lancé précipitamment leur application pour suivre la tendance et s’inscrire dans la révolution du mobile, parfois sans avoir au préalable défini suffisamment précisément les objectifs de leurs applications et sans effectuer de mise à jour par la suite.

Une application constitue sa vitrine auprès des utilisateurs mobiles, au même titre qu’une boutique physique ou un site web. Une application de piètre qualité peut détériorer l’image d’une marque, voire lui faire perdre des clients. A contrario, une application ergonomique et optimisée peut renforcer son image auprès de ses clients et améliorer considérablement l’expérience utilisateur.

Partie 1 – Un maître-mot : anticiper la maintenance

Tout d’abord, il faut se fixer des objectifs clairs en amont, répondre à un besoin, procurer à ses clients un service ou une expérience enrichie à travers une application mobile.

Ensuite, lors de la conception il faut prévoir la possibilité d’ajouter de nouvelles fonctionnalités, pour ne pas être contraint de créer une nouvelle application en cas de demande de la part des utilisateurs. Celà évite de créer une nouvelle application qui risque de diviser la base utilisateurs installée, diminuer l’attractivité de celle-ci et augmenter le risque de perdre des utilisateurs.
Il faut aussi éviter de lancer des applications redondantes entre-elles avec les mêmes fonctionnalités car cela déroute les utilisateurs et alourdit la maintenance.

Par ailleurs, faut-il internalisation ou externalisation du back office ?
livre blanc heliceum internalisation externalisation

De plus il faut allouer des ressources interne à la gestion de l’application, pour réfléchir aux futures évolutions de l’application, d’autre part pour suivre en temps réel les feedbacks utilisateurs et proposer des ajustements en conséquence.

Enfin, il faut connaître les spécificités des stores d’application et notamment les règles et temps de soumission du côté de l’App Store d’Apple.

Partie 2 – La maintenance au service de la qualité perçue par l’utilisateur

La qualité d’une application doit être optimisée à chaque étape du cycle de vie de l’application :
livre blanc heliceum cycle de vie d'une application

Le test d’une application avant son lancement est essentiel à deux points de vue : d’une part, cela permet d’éviter les mauvaises surprises lors de la mise en ligne de l’application et d’autre part, les premières notes attribuées par les utilisateurs seront très basses en cas de bugs ou de crashs à répétition.

Il est parfois préférable de retarder son lancement et assurer une qualité optimale, plutôt qu’effectuer un lancement précipité qui génère de mauvaises notes.

Les notes et commentaires des utilisateurs constituent une mine de renseignements très précieuse pour les décideurs marketing ! Il est donc essentiel de suivre au jour le jour les retours utilisateurs en faisant une synthèse détaillée des remarques récurrentes.

Il est également nécessaire de mesurer les performances de l’application via différents KPIs (Key Performance Indicators). Voici une liste (non exhaustive) :

• Le nombre de téléchargements
• Le nombre d’utilisateurs actifs quotidien ou mensuel (DAU ou MAU)
• Le taux de rétention (pourcentage d’utilisateurs qui réutilisent l’application)
• Le taux de transformation (pour une application de m-commerce par exemple)
• l’ARPPU (Average Revenue Per Paying User) autrement appelé le panier moyen
• La fréquence d’utilisation
• Le nombre de sessions (ie d’ouvertures de l’application)
• La durée des sessions
• La « Lifetime value » par utilisateur (combien rapporte un utilisateur), qui permet de déterminer le coût d’acquisition maximal par utilisateur

Enfin, il ne faut pas oublier d’intégrer à son application des fonctions de communication telles que le push (alertes reçues directement sur le smartphone) ou les messages in-app (messages apparaissant lors de l’ouverture de l’application).

Outre l’optimisation pour les derniers modèles de smartphone, la qualité d’une application est
perçue par l’utilisateur à travers différents critères. L’ordre d’importance de ces critères doit donc être également au coeur des priorités de l’équipe de production lors de la conception de l’application :
livre blanc heliceum evaluation

Afin de maximiser la qualité perçue, il est possible d’intégrer des fonctionnalités telles que :
• La connexion à son espace client personnel (via Facebook ou non)
• Le passage et la gestion de commandes directement depuis l’application
• Un outil de recherche optimisé à critères multiples (dans le cas d’une application contenant un catalogue par exemple)
• Le scan de codes barre ou de QR codes
• La géolocalisation (pour localiser des points de ventes par exemple)
• La réalité augmentée
Il ne faut ainsi pas hésiter à faire appel aux fonctionnalités offertes par un smartphone (appel, sms, mail, photo, GPS, gyroscope, etc.) directement dans l’application.

Livre Blanc : l’importance de la maintenance d’une application mobile selon Heliceum [Slideshare]

Contactez Heliceum

Merci à Gabrielle Loeb et Thierry Hauducoeur pour ce livre blanc !
19 rue Alphonse de Neuville
75017 Paris France
Tél : +33 (0)1.80.96.88.78
www.heliceum.com
Twitter : @Heliceum

Snapfish France Country Manager.
15 d’expérience dans le marketing digital, chez Compaq et Hewlett Packard France.

Major de promotion 2012 du MBA spécialisé Marketing et Commerce sur Internet (à L’institut Léonard de Vinci – Paris) #MBAMCI.

Passionné de marketing mobile, je suis auteur d’une thèse professionnelle disponible gratuitement sur mon blog et auteur du livre Marketing mobile paru aux Editions ENI en septembre 2013.

Je donne des conférences, dispense des cours en écoles de commerce et anime mon propre blog.

Thierry Pires – who has written posts on Marketing web mobile 2.0.


Soumettre un commentaire