Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Marketing web mobile 2.0 | December 9, 2016

Scroll to top

Top

No Comments

Protection de la pub mobile contre la fraude au clic : Augmentez votre ROI de 70%

Protection de la pub mobile contre la fraude au clic : Augmentez votre ROI de 70%
Thierry Pires
  • On 19 décembre 2012
  • http://marketing-webmobile.fr

La plateforme Trademob, leader du marketing pour applications mobile a annoncé hier le lancement de son offre de protection contre la fraude au clic. En intégrant cette protection dans les campagnes de marketing de leurs applications, les annonceurs pourraient augmenter leur Retour sur Investissement (ROI) de près de 70%.

Une solution innovante de répression des clics frauduleux

L’étude récemment menée par Trademob, révèle que 4 clics sur 10 provenant de la publicité mobile sont inutiles pour les annonceurs. En effet, l’analyse de 6 millions de clics à travers 10 réseaux publicitaires mobiles a montré que 40% de clics générés affichent un taux de conversion inférieur à 0,1%. La réalité pour les marketeurs, c’est que près de 40% de leurs dépenses publicitaires ne génèrent aucun Retour sur Investissement (ROI).

« L’offre Trademob de protection contre la fraude au clic a été développée en réponse à une croissance de données mettant en évidence la nécessaire mise en place d’une solution répondant aux dépenses de marketing mobiles restant sans résultat », a déclaré Ravi Kamran, PDG de Trademob. « Nous avons constaté des taux de fraude atteignant parfois 67% pour une seule campagne. L’offre Trademob de protection contre la fraude au clic est le premier produit de son genre assurant à tous les marketeurs que chaque euro est utilisé comme il le devrait. »

Pour s’attaquer efficacement à ce problème, l’algorithme propriétaire de cette protection est intégrée directement à la plateforme d’app marketing Trademob et à sa solution smartBoost. Résultat : plus de clics inutiles des campagnes de marketing des applications mobile.

Optimisation des dépenses en publicité mobile pour des campagnes plus efficaces

Cette nouvelle solution de répression des fraudes repose sur un algorithme fortement axé sur les données qui identifie les sources de clics frauduleux et écarte ces éditeurs des nouveaux investissements. La plateforme Trademob intègre cet algorithme dans son moteur d’optimisation, afin d’identifier les paramètres de ciblage les plus efficaces pour les campagnes de marketing des applications mobile. Avec plus d’un demi-million de clics mobiles trackés et analysés par jour, le moteur d’optimisation est basé sur un vaste ensemble de données qui permet d’améliorer continuellement son algorithme d’optimisation granulaire. La plateforme aide les annonceurs mobiles à augmenter leur Retour sur Investissement (ROI) de près de 70% en maximisant l’efficacité des dépenses en publicités mobile.

Tous les clients utilisant actuellement le SDK universel Trademob (kit de développement logiciel) bénéficieront automatiquement du service de protection contre la fraude.

« Notre mission chez Trademob est de positionner la publicité mobile en tant que marketing à la performance efficace et formidable canal d’acquisition d’utilisateurs», a déclaré Kamran. «La lutte contre la fraude au clic constitue une étape importante vers la réalisation de cet objectif et développe de surcroît la confiance des marketeurs mobiles dans cet environnement qui évolue rapidement. »

* Plus de résultats sur l’étude Trademob de la fraude au clic

Trademob est le premier spécialiste du marketing des applications mobile mettant en avant ce problème de la fraude au clic par la publication d’une étude approfondie. Selon cette analyse, 22% des clics publicitaires mobiles sont « involontaires » ou sont des clics accidentels. 18% sont frauduleux, provenant aussi bien du côté serveur que du côté client et de la fraude botnet. Parmi les clics frauduleux, un peu plus de la moitié (56%) se trouvent être le résultat de botnets sophistiqués et de fraudes côté client. Ce type de fraude implique généralement un inventaire des appareils détournés sur lesquels des virus sont installés, créant de faux clics qui passent inaperçus pour l’utilisateur. Les 44% restant sont dus à la fraude côté serveur, lorsque des éditeurs communiquent aux serveurs des données affichant des millions de faux clics.

La version complète de cette étude en anglais est disponible sur le site de Trademob. Une version française est aussi disponible sur demande.

 

 

Twitter Cet article a été écrit par Thierry Pires
Facebook Twitter LinkedIn Google Plus Google Plus Page Klout pinterest Viadeo WordPress Facebook Page

Snapfish France Country Manager.
15 d’expérience dans le marketing digital, chez Compaq et Hewlett Packard France.

Major de promotion 2012 du MBA spécialisé Marketing et Commerce sur Internet (à L’institut Léonard de Vinci – Paris) #MBAMCI.

Passionné de marketing mobile, je suis auteur d’une thèse professionnelle disponible gratuitement sur mon blog et auteur du livre Marketing mobile paru aux Editions ENI en septembre 2013.

Je donne des conférences, dispense des cours en écoles de commerce et anime mon propre blog.

Thierry Pires – who has written posts on Marketing web mobile 2.0.


Soumettre un commentaire