Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Marketing web mobile 2.0 | December 9, 2016

Scroll to top

Top

No Comments

Flashback sur la Tablette Fashion Week : au bonheur des tablonautes !

Flashback sur la Tablette Fashion Week : au bonheur des tablonautes !
Thierry Pires

Le concentré d’annonces des acteurs majeurs du marché des tablettes

En ce mardi 23 octobre 2012, les acteurs majeurs du marché des tablettes tactiles se sont placés sur les starting block en vue de disputer une semaine de course de relais, où les annonces de lancement produits vont se multiplier.

 En ligne de mire, consolider sa position de leader pour Apple, gagner des parts de marché pour les autres, ou simplement se lancer dans la course pour profiter de ce marché à très forte croissance.
L’autre enjeu capital est la  présence de tous ces produits dans les linéaires des distributeurs pour les fêtes de fin d’année car c’est bien là que le plus gros de vente se fait. Cette saisonnalité s’est largement vérifiée depuis la sortie de l’iPad.

Pour atteindre cet objectif, les annonceurs s’adonnent à des coudées franches médiatiques,  pour occuper les espaces et les esprits, avant, pendant et après leurs lancements.

Mardi 23 octobre : Apple annonce son iPad Mini

Apple qui habituellement ne connait pas de faux départ, se lance le premier dans la course aux annonces avec notamment la présentation de son iPad mini. Cette fois-ci, c’est en ‘suiveur’ que le constructeur à la pomme lance son nouveau produit pour se positionner sur le marché des tablettes au format 7 pouces. En effet, Amazon et Google sont déjà présents sur ce marché avec respectivement la Kindle Fire (au format 7 pouces) vendue à partir de 199 dollars et la Nexus 7 (7 pouces), vendue au même prix. Ce format offre le double avantage d’être moins cher que ses grandes sœurs et d’être plus facile à emporter avec soi. Il devenait évident qu’Apple réagirait tôt ou tard fasse à ses concurrents.

Voici un petit descriptif de l’iPad mini :

-L’écran non rétina (1024×768 pixels) mesure 7,9 pouces, soit 1,8 pouces de moins que l’iPad
-Elle fait 7,2 millimètres d’épaisseur
-Elle pèse 308 grammes, soit 53% plus légère qu’un iPad classique
-Elle sera disponible en deux couleurs, noire et blanche
-Tous les logiciels pour iPad fonctionnent sur l’iPad mini sans avoir besoin d’être adaptés. Or parmi les 700 000 applications sur l’AppStore, 275 000 sont spécifiquement conçues pour les tablettes iPaq.
– Vendue à partir du 2 novembre, son prix varie de 339€ pour le modèle 16Go, jusqu’à 674€ pour le modèle 3G/4G

A priori, 10 millions d’unités de cette version ont été lancé en production. Reste à savoir en combien de temps ils vont être écoulés.


(Présentation vidéo officielle de l’iPad mini)

En termes d’occupation d’espace médiatique, cette infographie traduite par Boris Manenti (Le Nouvel Observateur) nous en dit long sur les rumeurs relatives à l’iPad mini :

Rumeurs sur l'iPad mini - cliquez pour agrandir

(http://obsession.nouvelobs.com/high-tech/20121023.OBS6644/ipad-mini-apple-devoile-sa-nouvelle-tablette-aujourd-hui.html)

Enfin, Apple a présenté une nouvelle version de son iPad classique. Cette quatrième génération est doté d’un processeur plus puissant (A6X, une évolution par rapport à l’A6 de l’iPhone 5), le nouveau  connecteur «Lightning». Les prix restent inchangés, cad à partir de 489 euros.

Jeudi 25 octobre : Amazon commercialise ses Kindle Fire HD en France

Fort de son succès aux Etats-Unis, Amazon va commercialiser sa Kindle Fire HD à l’international et notamment en France à partir du 25 octobre. Son ambition n’est pas à gagner d’argent avec ses tablettes, mais avec les contenus adaptés qu’il vend ensuite, notamment tous les produits culturels dématérialisés (DVD, livre..) qui ont connu une forte baisse de la demande ces derniers temps.
Deux modèles seront disponibles :

Kindle Fire HD 7″ avec 16 Go de mémoire, avec un écran haute définition de 1 280 points par 800, au prix de 199 euros, et son modèle de 32 Go de mémoire vendu 249 euros ;

Kindle Fire HD 8,9″ avec 4G LTE et 32 Go de mémoire, (dalle IPS) avec une résolution de 1920 x 1200 pixels en 254 ppi, avec un processeur dual core OMAP4470 et une finesse de 8,8 mm.

Rappelons que ces tablettes sous OS dérivé d’Android.


(présentation de la Kindle Fire HD)

 

Vendredi 26 octobre : Microsoft refait Surface avec sa nouvelle tablette

10 ans après son lancement raté, Microsoft va tenter de prouver qu’il est enfin capable de proposer une alternative à Android de Google et à iOS d’Apple sur le marché des terminaux mobiles – smartphones et tablettes réunis.

Pour sa tablette nommée « Surface » Microsoft a fait le choix d’un grand écran (10,6 pouces) et d’un prix plancher de 489 euros, comparable à l’iPad actuel. Sur le site http://www.microsoft.com/Surface/fr-fr on en apprend un peu plus sur la configuration de la tablette :

-Dimensions 27,4 x17,2 x 9,3 mm pour un poids de 680 grammes
-Ecran 10,6 pouces ClearType HD 1366×768 pixels,
-D’un SoC Nvidia Tegra 3 quadruple cœur avec 2 Go de mémoire vive,
-De 32 ou 64 Go de stockage,
-De connexions Bluetooth 4.0 et WiFi, d’un capteur photo et d’une caméra frontale supportant la vidéo HD 720p, microSD,
-Un port USB 2.0, non vous ne rêvez pas ! ;o))

Ses applications seront disponibles sur le Windows Store (la boutique applicative de l’éditeur). Cependant, le volume d’application est nettement inférieur à ses concurrents directs. L’éditeur table sur 100 000 applications d’ici 4 mois.


(Microsoft Surface Tablet Windows 8 Touch Screen – Hand on Review)

Lundi 29 octobre : Google lance sa Tablette Nexus 10 sous Android 4.2, élaborée en collaboration avec Samsung.

Cette nouvelle tablette de 10 pouces vient compléter la version 7 pouces, avec notamment un écran record haute définition de 2560 x 1600 pixels, soit 300 pixels par pouce (c’est plus que l’iPad Retina).

En outre, voici quelques spécifications techniques :
– Ecran tactile IPS 10″ 2560 x 1600 pixels
– Processeur ARM Cortex A-15 dual core
– 16Go (399€) ou 32 Go de mémoire interne (499€)
– Capteur photo 5 mégapixels avec flash LED
– Caméra frontale 1,9 mégapixels
– WiFi / Bluetooth 4.0
– NFC
– microUSB / HDMI
– Android 4.2 Jelly Bean


(Google Nexus 10 hands-on via engadget)

 

Difficile de prédire à l’avance l’impact de cette « Tablette Fashion week » sur les ventes du 4ème trimestre mais l’enjeu est de taille tant ce marché est en pleine explosion. Voici les ventes du 3ème trimestre 2012 : déjà 25 millions de tablettes écoulées !
Marché des tablettes 3ème Trimestre 2012

(Cabinet Strategy Analytics)

Apple est toujours leader avec 56,7% de PDM mais perd du terrain au profit d’Android qui gagne 12 points de PDM en ayant vendu 2 fois plus de tablette que la même période un an auparavant.
Reste à savoir parmi ces constructeurs, qui prendront un faux départ, qui saura dépasser son concurrent direct ou conforter sa position ? Un bilan des ventes en janvier 2013 nous en dira plus.
Quoi qu’il en soit, le positionnement prix/produits sera certainement l’un des facteurs clés en cette période de crise économique, ainsi que le nombre d’apps disponibles dans les stores d’application (ce qui fait plutôt défaut pour le moment chez Windows Store), notamment les applications dédiées aux tablettes. A ce titre Apple possède une longueur d’avance.

Du côté de la demande, nul doute que les tablonautes auront plus que l’embarras du choix à noël face à cette avalanche de produit ! Par contre, Le format particulier des mini-tablettes apportera sans doute son lot de nouveaux usages puisqu’elles tiennent dans une seule main et permettent davantage de mobilité en dehors de son domicile…et donc de nouveaux types d’utilisations à surveiller et à appréhender.

Enfin et surtout, du côté des annonceurs qui s’appuient sur des dispositifs marketing mobiles, la tâche se complique de plus en plus, qu’il s’agisse d’application ou de web mobile. D’une part, la percée des outsiders et les nouveaux entrants sur ce marché accentuent davantage l’hétérogénéité de l’offre et la segmentation clients. Difficile en effet de prévoir une application native pour chaque OS mobile. On assistera peut être à l’avénement des webapps ou des applications hybrides pour faire face à cette situation.
D’autre part, l’usage des mini-tablettes en mode portrait diffère de l’usage de sa grande sœur en mode paysage. Il faut donc adapter l’expérience utilisateur à la taille du terminal, d’un point de vue ergonomique et sans doute privilégier les modes d’interactions du type « taps » ou défilement vertical.

Twitter Cet article a été écrit par Thierry Pires
Facebook Twitter LinkedIn Google Plus Google Plus Page Klout pinterest Viadeo WordPress Facebook Page

Snapfish France Country Manager.
15 d’expérience dans le marketing digital, chez Compaq et Hewlett Packard France.

Major de promotion 2012 du MBA spécialisé Marketing et Commerce sur Internet (à L’institut Léonard de Vinci – Paris) #MBAMCI.

Passionné de marketing mobile, je suis auteur d’une thèse professionnelle disponible gratuitement sur mon blog et auteur du livre Marketing mobile paru aux Editions ENI en septembre 2013.

Je donne des conférences, dispense des cours en écoles de commerce et anime mon propre blog.

Thierry Pires – who has written posts on Marketing web mobile 2.0.


Soumettre un commentaire